La pollution intérieure
Oct 24, 2017
Gwendal QUÉRAT
3 minute read

Nous entendons souvent parler de la pollution de l’air et de ses pics dans les grandes villes, mais qu’en est-il de l’intérieur de notre domicile ? Nous passons 80% de notre temps en intérieur, comment pouvons-nous etre sur que nous ne courons aucun risque ?

Comment la pollution de l’air intérieur influe-t-elle sur notre santé ?

La pollution intérieur se présente sous de nombreuses formes et peut avoir divers effets néfastes sur notre santé.

On peut citer par exemple les dangereuses émanations de monoxyde de carbone, qui provoquent des maux de tête ainsi que des vertiges, et pouvant à terme entraîner la mort par asphyxie dans les cas extrêmes (notamment au cours du sommeil).

A long terme, la pollution de l’air intérieur peut provoquer le développement de pathologies chroniques ou de cancers, tandis qu’à court terme, les symptômes se traduiront plutôt par des irritations, nausées, crises d’asthme …Il est également possible de développer des allergies.

Quelles sont les causes ?

Nous pouvons notamment citer les chaudières, chauffe-eau ou cheminées mal entretenus, qui peuvent dégager du monoxyde de carbone.

Une ventilation ou un système de climatisation mal entretenus peuvent provoquer le développement de bactéries responsables de diverses maladies.

On peut aussi citer l’humidité, responsable du développement de moisissures et d’allergènes, ainsi que de la décomposition de certains matériaux.

De très nombreux produits plus ou moins néfastes sont présents dans nos intérieurs, tels que des pigments, solvants ou autre produits chimiques … Ils sont présents par exemple dans les produits d’entretien, les peintures, les fibres de moquette ou rideaux …

Le développement d’acariens dans les moquettes ou la literie est responsable du développement d’allergies, et peut également provoquer des crises d’asthme pour les personnes sensibles.

Nous pouvons même être par nos actions responsable de la pollution intérieure, par exemple en fumant à l’intérieur de notre logement !

Que peut-on faire pour y remédier ?

La prévention est le meilleur remède contre les émanations de monoxyde de carbone : il est nécessaire de régulièrement faire entretenir son chauffe-eau ou encore de faire ramoner sa cheminée.

Il est également primordial d’aérer tous les jours son logement, sauf bien sûr en cas d’alerte concernant un pic de pollution dans votre région !

Passer l’aspirateur, dépoussiérer régulièrement et laver fréquemment les housses de couette, lit, oreillers, etc permet de lutter efficacement contre les acariens.

Concernant les polluants, il est nécessaire de faire attention aux produits destinés au bricolage ou à l’entretien que vous utilisez. Prenez de préférence ceux qui contiennent le moins de polluants possible.

Nous pouvons donc constater que malgré les nombreux effets & causes de pollution intérieure, il suffit d’un peu de prévention pour mieux vivre chez soi !

Gwendal QUÉRAT

Sources:

https://www.notre-planete.info/environnement/pollution_air/pollution-air-interieur.php

https://www.quechoisir.org/decryptage-pollution-de-l-air-interieur-identifier-les-4-types-de-polluants-n8481/